Gentlemen, Start Your Engine
Par   |  07 août 2020

Si les « microbrands » sont de plus en plus à la mode dans le monde de l’automobile, cela fait un bon moment que l’industrie horlogère expérimente, avec plus ou moins de bonheur, ce type de productions. Plus ou moins de bonheur car toutes les démarches ne se valent pas, loin de là !

Laissons donc de côté les épiphénomènes portés par le seul appât du gain, pour s’Intéresser à l’une de ces nouvelles manufactures Française qui nous fait vibrer, en mettant en avant une démarche passionnée par nos deux univers de prédilection, gardes temps et engins motorisés d’exception, avec au lancement, une légère prédilection pour les deux roues.

Start Your Engine, ou SYE pour les intimes, représente à nos yeux l’archétype de cette synergie, entre tradition et innovation. La présentation, façon comics, annonce la couleur, avec originalité. Et si cette originalité ne se retrouve pas a outrance dans le design général, visant plutôt une distinction mâtinée d’humilité et de praticité, le système « Fastback » de changement des bracelets, lui rappel pèle mêle les écrous centraux des voitures de courses, autant qu’un Ironman combiné à un look à la Professeur X, inspiré et valorisant, cela fera parler autour du diner autant que sur les forums horlogers !

Le programme de lancement comprend deux designs de cadrans, chacun disponible en deux coloris, gris et noir, et partageant un même diamètre de 40.5mm acier, devant convenir à une immense majorité de poignets.

La version Automatic twenty four, affichant le look le plus classic des deux, s’équipe d’un robuste mouvement Miyota 8217 automatique, doté de 42 heures de réserve de marche pour 21 600 alternances à l’heure. En plus des classiques 3 aiguilles, cette version propose un cadran 24 heures positionné à 9 heures ainsi qu’une date à 3 heures. Un verre saphir, des aiguilles diamantées, qui, à l’image du prolongement des index est traité SuperLuminova pour la lisibilité nocturne, ainsi que des ergots de protection de la couronne complètent une fiche technique bien remplie. L’étanchéité est annoncée à 50m (5ATM).

Le Chronograph, de son coté, embarque un mécanisme hybride Méca-quartz Seiko TMI VK64 à seconde centrale au 1/5s (32Hz). Le compteur 24hrs traversant le cadran pour se trouver à 3 hrs, étant remplacé à 9hrs par le totalisateur 60 minutes, la date, elle migrant à 6hrs. C’est peut-être là, la seule faiblesse, un petit manque d’homogénéité propre au concept, entre les deux modéles, mais cela ne pourrait gêner que les afficionados qui souhaiterais posséder plusieurs modèles de la marque, et qui devraient comprendre et pardonner aisément cette légère inconstance.

Les bracelets, spécifiques à la marque, sont fabriqué par la manufacture Jean Rousseau, gage de qualité et de solidité. Si d’aucun crierons au loup, et pesterons sur le fait d’être obligés de passer par le constructeur pour acquérir des bracelets supplémentaires, le système de changement bien plus simple que les pompes traditionnelles, devraient assez rapidement les séduire. D’autant que rien ne vous empêchera de tester plusieurs combinaison, y compris en mélangeant les couleurs des parties hautes et basses !

A vrai dire, il nous tarde de pouvoir avoir ces modèles en main, afin de confirmer la très bonne impression aperçue en virtuel.
Les 500 premiers exemplaires, en série numéroté, serons proposés, quel que soit le modèle, au tarif de 499€ TTC, soit 40% de remise sur le futur prix publique.

Credit photo : SYE

© DrivEmotion 2020 - Tous droits réservés.

Thank you for reading DrivEmotion.

S1-MMD-181114