Citroen C5 Aircross, confort assumé
Par   |  06 février 2019

Apres l’essai de son talentueux petit frère C3 Aircross, il nous tardait de découvrir la version grand format en la personne de ce C5 Aircross. L’attente fut finalement assez courte avec une présentation espacée d’à peine un an pour les deux modèles, dynamique la marque aux chevrons ! Il faut dire que s’il s’agit de la présentations Europe, Citroën lance certaines de ses nouveautés en priorité sur d’autres marchés, à commencer par la Chine, potentiellement plus intéressante pour le constructeur.

A y regarder de plus près, le C5 Aircross n’est pas tout à fait un C3 bodybuildé. Contrairement à certains concurrents, qui bégaient leur design pour en créer une gamme, Citroën le décline en donnant une personnalité propre à chaque modèle tout en conservant un air de famille évident. C’est le cas ici, et si l’on reconnait instantanément la filiation, aucun risque de le confondre avec son petit frère. Le gabarit forcement plus important, est bien mis en avant, avec des lignes plus en horizontalité, un peu plus massives, et globalement moins de fantaisie. Fini les sabots avant et arrières façons baroudeur, les feux en escargots et autres persiennes latérales. Le look se veut plus sérieux, statutaire. C’est réussi, mais il manque malgré tout la petite touche de folie qui aurait put réellement déclencher le coup de cœur que les quelques touches de couleur du pack color shine peinent a initier. Cela dit le segment étant diffèrent, ainsi que la clientèle, tout cela parait cohérent, mais un quand même peu trop sérieux.

A bord, c’est un peu diffèrent, dans la mesure où nous avions trouvé le C3 Aircross un peu trop austère, et bien là, c’est en adéquation avec le style extérieur. Grande tablette tactile, finition en gros progrès, qualité des matériaux au rendez-vous, design sobre et valorisant, c’est net et sans bavures.

Pas de coup d’éclat, mais un habitacle agréable et facile à vivre. D’autant que l’espace ne manque pas, avec 3 vrais sièges indépendants à l’arrière, et un coffre au-dessus de la moyenne et modulable. Bienvenu en classe confort ! Car si nous en reparlerons lors de la partie dynamique, rien qu’à l’installation le confort est omniprésent, un vrai leitmotiv !
Le système audio est de son coté de qualité, particulièrement en fichiers audio où le paramétrage permet d’obtenir un son équilibré et très agréable.

Petite déception au démarrage, si notre diesel de 180cv se fait discret, sa note n’est pas très agréable. Etrange il ne s’était jamais fait remarquer jusqu’à présent. Dommage surtout, car le reste est un sans-faute, avec un caractère malléable, bien aidé par une boite eat8 décidément bien née. La consommation s’est établie aux alentours des 8l/100km voir un petit peu moins, pas mal. Néanmoins petite étrangeté de l’ordinateur de bord, plutôt que d’afficher directement la consommation en litres au 100km, comme tout le monde, Citroën nous impose une information en kilomètres parcourus par litres, à vos calculettes. Pas très pratique !

Comme promis par la campagne de pub, le comportement routier fait la part belle au confort, la dynamique est donc en retrait, en revanche quel plaisir d’aligner les kilomètres sans la moindre fatigue. Et si l’on fait le parallèle avec les anciennes générations équipées de suspensions hydraulique, force est de constater que l’on arrive aujourd’hui à un résultat quasiment équivalent avec des suspensions classiques simplement équipées des butées hydrauliques. Quasiment, un poil moins de moelleux malgré tout, compensé par beaucoup moins de tangage et de roulis, un excellent compromis, largement au-dessus de la concurrence. Ce sentiment de confort, omniprésent, prouve que l’ADN Citroën dans le domaine est toujours bien vivace.

Contrairement à ce que nous avions constaté lors de l’essai du Peugeot Rifter, les 3 cousines du groupe PSA (3008, DS7 Crossback et ce C5 Aircross donc), ont bel et bien chacune un caractère affirmé. A la C5 Aircross le coté familial confortable, quelle assume avec gourmandise. Pas le grand frisson, mais une compagne fidèle et particulièrement facile à vivre au quotidien, quels que soient le type de trajets. Une vraie réussite, pour ne pas dire un revival pour la marque, dans la continuité de la C3 Aircross.

Version éssayée : Citroen C5 Aircross D180 eat8 shine au tarif indicatif de 40 770€ TTC

© DrivEmotion 2019 - Tous droits réservés.

Thank you for reading DrivEmotion.

S1-MMD-181114