Nissan Qashqai Tekna+, pour le look
Par   |  28 février 2020

Le Nissan Qashqai, nous connaissons, vous connaissez, SUV courant s’il en est, le constructeur tente une légère montée en gamme, esthétique, pour ceux souhaitant sortir un peu du lot. C’est le sens du lancement de cette version Tekna +, ici équipée du 160cv essence. Alors, évolution réussie ?

De loin, aucun doute, c’est un Qashqai, mêmes volumes, mêmes gimmicks de design, le petit frère du X-Trail se reconnait de loin. Mais un détail attire l’œil immédiatement. La monochromie. Là ou une version courante se pare de passages de roues ainsi que de bas de caisses noirs, nous avons le droit ici à du rouge du sol au plafond ! On peut juste noter quelques touches de chrome et gris satiné pour rehausser le tout. Ajoutez-y des jantes de 19’’ spécifiques, des boucliers avant et arrières redessinés, et vous voici face à un Qashqai faisant beaucoup plus habillé.

C’est discret, mais remarquablement réussi. Dommage que quelques ajustements de carrosseries ne soient perfectibles, notamment entre le passage de roue avant et la portière, qui laisse un jour faisant entrevoir l’isolant. Rien de dramatique, mais c’est un détail frustrant au milieu de cet environnement travaillé.

L’intérieur ne montre lui, de son coté, pas de modification notable. Les matériaux sont de bonne facture compte tenu de son positionnement généraliste, les sièges en cuir le disputant aux contre-portes avec inserts chromés, et une profusion de plastiques moussés remplaçant avantageusement les quelques plastiques durs qui subsistaient encore. Les ajustements n’appellent pas de critique, et l’écran central de bonne dimension s’avère pratique à utiliser.
L’habitabilité reste bonne, à l’exception du coffre toujours un peu juste pour la catégorie.

Le système audio badgé Bose fait, lui, honneur à la marque, encore qu’un réglage de medium serait le bienvenu, ce qui donne un son, si l’on cherche la petite bête, manquant d’un peu de profondeur. A noter qu’il propose un lecteur CD.

Sous le capot, nous retrouvons avec plaisir le 4 cylindres turbo essence de 1 332cm3, en version 160cv. Discret et souple à bas régime, il sait se faire dynamique à la demande lors des montées en régime, et apporte le parfait ramage au nouveau plumage de cette version Tekna +. Suppléé comme ici par la boite DCT à 7 rapports, il se permet même d’être plus que raisonnable sur la boisson, descendant sans aucuns soucis sous les 7l/100km, voir même sous les 6l/100km en conduite économique. Une vraie réussite.

Cette boite propose d’ailleurs deux modes de conduite, un standard, porté sur le confort, et de ce fait un peu nonchalant, et un sport, qui dynamise l’ensemble, sans jamais le violenter.

Le châssis, est quant à lui un peu plus « tiède », raisonnablement confortable malgré ses roues de 19’’, il n’est pas particulièrement dynamique, en même temps c’est rarement ce que l’on demande à ce type de véhicule, dans la moyenne donc.
L’insonorisation est quant à elle excellente, il faut dire qu’un moteur essence, ça aide bien, mais les bruits de roulements étant également particulièrement bien filtrés, c’est le fruit d’un gros travail global qu’il convient de saluer ici.

Mention spéciale aussi pour le système « Pro pilot », régulateur de vitesse de vitesse adaptatif, digne de ce que l’on trouve sur des modèles bien plus huppés, et surtout bien plus cher. Il réagit avec douceur et détermination, sans jamais se laisser surprendre par les aléas de la circulation. Sécurisant.

Beau complément de gamme que cette version Tekna+, elle reprend toutes les qualités de ses petites sœurs, en y ajoutant un design travaillé et réussi. Equipé de l’excellent moteur essence lancé il y a quelques mois, le Qashqai continu son petit bonhomme de chemin, sans esbrouffe, mais en ayant parfaitement ciblé les attentes des clients potentiels, une vraie success-story.

Version essayée : Nissan Qashqai Tekna+ 1.3 DIG-T 160 DCT7 au tarif indicatif de 38 400 € TTC

© DrivEmotion 2020 - Tous droits réservés.

Thank you for reading DrivEmotion.

S1-MMD-181114