Nissan X-trail, la maturité
Par   |  08 janvier 2020

La retraite a beau être programmée pour bientôt, Nissan ne laisse pas pour autant tomber son X-trail, qui bénéficie d’une mise à jour de ses moteurs. Exit donc les anciennes versions diesel, qui ne passaient plus l’homologation Euro 6d temp, pour le tout récent 1.7Dci en unique version 150cv, mais disponible en version 2 ou 4 roues motrices, aussi bien en boite manuelle qu’a variateur.

Pas de doute, sa proximité stylistique avec son très à la mode petit frère Qashqai lui permet de bien vieillir, tout en restant plus discret. Surtout dans cette jolie couleur bleue, qui, si elle ne masque pas son léger embonpoint, permet aux reflets de lumière de mettre en avant le travail des designers, sur ses flancs notamment. La face avant reprend parfaitement les gimmicks de la marque, tandis que l’arrière se fait plus spécifique, encore qu’un lien de parenté paraisse évident avec la petit Micra. Au final, avec ces jantes de 18’’, notre X-trail se donne un petit côté gentleman-farmer plutôt agréable.

L’intérieur est du même acabit. Sans fioritures, il présente un design simple et agréable, une finition plus que correcte, et des matériaux de bonne facture, les plastiques durs ayant quasiment disparus au profit de quelques inserts imitation carbone ou cuir sur le tableau de bord. Rien de premium dans tout cela, mais pas de fausse note non plus pour cet habitacle pragmatique et familial.

D’ailleurs l’habitabilité est très bonne, que ce soit aux places avant ou arrières, avec une banquette coulissante, et seul le coffre, tout à fait convenable cependant, se trouve un peu en dessous de la moyenne de la catégorie. A noter qu’il peut, en option, accueillir une troisième rangée de sièges afin de proposer 7 places.

L’écran multifonction regroupe toute la technologie actuelle, mais préserve, pour notre plus grand bonheur, des commandes directes de clim.
Coté audio, le système de base s’avère correct, malgré un réglage sur seulement deux bandes, et il a la bonne idée de proposer, pour les nostalgiques dont nous faisons partis, un lecteur CD.

La mise en route montre une mécanique suffisamment bien isolée de l’habitacle, ni trop de bruit, ni trop de vibrations. La boite de vitesse manuelle est sans surprise, en maniement autant qu’en étagement, forcement autoroutier sur le dernier rapport.

Elle seconde parfaitement ce nouveau 1.7Dci de 150cv, qui, à défaut d’être dynamique, la voiture restant assez lourde, se montre doux dans son fonctionnement, et pour tout dire, suffisant en usage familial (mais peut-être un peu juste pour ceux qui tractent). D’autant qu’il a l’excellent idée de se montrer économique, avec 6l/100km relevé sur notre essai, difficile de demande mieux sur un véhicule de cette taille et de ce poids !

Comme attendu, le comportement routier privilégie le confort à la dynamique, logique compte tenu de sa cible. Il préserve néanmoins ses occupant d’un roulis trop prononcé en maitrisant bien ses mouvements de caisse. Et comme le silence est appréciable, voyager longtemps à bord de ce X-trail s’avère très plaisant.

Discret mais pas démodé, habitable, tout en maitrisant son gabarit, correctement motorisé et suffisamment économique, ce X-trail maitrise parfaitement l’art du compromis, et représente même une excellente affaire face à son petit frère Qashqai, à peine moins cher !

Une excellente affaire tout court d’ailleurs, puisque sur le marché, rare sont les propositions regroupant un tel rapport prix/habitabilité/équipement/moteur. Une aubaine pour ceux que cette fin de carrière ne rebute pas.

Nissan X-Trail N-Connecta DCI 150 bvm au tarif indicatif 36 950€ TTC

© DrivEmotion 2020 - Tous droits réservés.

Thank you for reading DrivEmotion.

S1-MMD-181114