Volvo XC60, premium best seller
Par   |  06 mai 2020

S’il est certains véhicules parfois difficiles à cerner voir à positionner, tel n’est pas le cas notre Volvo XC60 du jour, au croisement du superlatif SUV XC90 et de l’élégant Break V60. Mais par extension, propose t’il une vraie alternative à ses deux sœurs, ou ne serait-il pas un peu redondant au sein de cette gamme bien pourvue en familiales de tout poil ?

D’autant qu’au premier coup d’œil, l’air de famille est indéniable, très proche du majestueux XC90, il apparait néanmoins un peu plus à taille humaine, pensez donc, 26cm de moins en longueur, 12cm en hauteur et encore quelques unités de moins en largeur, bien plus pratique pour un environnement urbain ! Même par rapport au V60, contrairement à l’impression visuelle, bien qu’il soit un peu plus large, il se montre 7cm plus court. Bref, à la croisée des chemins, en reprenant tous les gimmicks stylistiques de la marque, il parvient à apporter prestance, et habitabilité comme nous le verrons plus tard, tout en se forgeant sa propre personnalité grâce à un équilibre visuel bien pensé.

De plus cette finition R-design lui donne une agressivité contenue, avec ses bas de caisses, boucliers avant et arrière spécifiques, ses quatre canules d’échappements, et ses jantes de 21’’, particulièrement bien assortie à la couleur blanche, tout en distinction.

A l’intérieur, force est de constater que l’espace ne manque pas, que ce soit aux places avant, arrières ou bien au niveau de la soute à bagage, à priori légèrement moins généreuse que la V60, ce que l’aspect visuel contredit quelque peu avec cet espace plus au carré et probablement plus facile à charger. Alors oui, dans ce domaine, le XC90 se montre encore (beaucoup !) plus généreux, en proposant la possibilité d’offrir 7 places, mais tel quel, l’habitabilité du XC60 ne prête guère le flanc à la critique, compte tenu de son encombrement. Et comme la finition se montre sans faille, que ce soit en matière d’ajustements comme de qualité des matériaux, il en résulte un bien être renforcé par l’ergonomie générale.

La tablette Sensus, que l’on retrouve avec plaisir, est toujours là, se rappelant instantanément son fonctionnement souple et complet, seul le manque de commandes de clim directes reste sujet à caution. D’ailleurs elle embarque toujours un mode d’emploi de la voiture interactif, complété de séquences vidéo explicatives (uniquement lorsque la voiture est arrêtée bien entendu !) particulièrement bien faites.
Du coté de l’audio, le système B&W est toujours présent pour notre plus grand bonheur, avec ses possibilités de réglages sur 9 bandes et de multiples modes pour cet ensemble d’exception, l’un des meilleurs disponibles sur le marché.

La mise en route s’effectue toujours par rotation de la petite commande située entre les sièges, pour faire s’ébrouer discrètement le petit diesel de 190cv tout de même. Accouplé à une douce, bien que parfois un peu nonchalante boite automatique à 8 rapports, en mode confort, cette motorisation, si elle n’est pas un foudre de guerre compte tenu du poids conséquent de l’auto, s’avère très largement suffisante à l’usage. Ne donnant de la voix que lors des grosses accélérations, dont on peut généralement se passer avec le couple disponible des les plus bas régimes, il est tout à fait capable de limiter son appétit, notre essai s’étant déroulé sur une note finale de moins de 7l/100km.

La tenue de route, elle, s’adapte à votre humeur, en fonction du mode choisis, puisque nous disposions du châssis actif susceptible de faire varier la hauteur caisse autant que la loi d’amortissement. Sil ne fera jamais de notre gros SUV une voiture de sport, il permet néanmoins de le rendre bien plus dynamique à la demande, mais un dynamisme très typé grand tourisme. Le mode confort, lui vous offrira du… confort, à foison, et c’est à vrai dire peut-être celui qui convient le mieux à ce XC60.

Peut être la présence du petit moteur accentue t’il ce caractère, à revérifier avec une version T8.
Les aides à la conduites, omniprésentes, ADN oblige, pourront être considérées par certains comme intrusive, mais le constructeur ne s’en est jamais caché, avec, d’ici quelques années l’objectif de zéro décès à bord d’une Volvo.

Parfaitement à sa place dans la gamme, ce XC60 a également trouvé sa place sur le marché en devenant un des leaders du segment, autant que dans les ventes du constructeur. Il faut dire qu’avec un tel charme, tout Scandinave, mêlé d’un sérieux à toute épreuve, il dispose de toutes les armes, y compris une belle réputation pour rester dans votre esprit au moment de la décision, malgré des tarifs dignes du modèle premium qu’il est, un maitre choix assurément.

Version essayée : Volvo XC60 D4 G8 R-design au tarif indicatif de 69 720 € TTC

© DrivEmotion 2020 - Tous droits réservés.

Thank you for reading DrivEmotion.

S1-MMD-181114